Download E-books Au bout de l'exil, Tome 2: Les méandres du destin PDF

By Micheline Duff

Les secrets and techniques de famille d'une amie et de captivantes recherches ont amené Micheline Duff à écrire cette saga. Dans ce deuxième tome de l. a. trilogie, on retrouve Marguerite, Anne et Camille qui, une fois à l'âge des amours, après avoir renoncé aux grandes illusions de leur père, tentent de se bâtir une position au soleil. Un roman poignant, avec en toile de fond l'authentique histoire de tous ces émigrés canadiens-français qui tentaient désespérément de sauvegarder leurs valeurs dans los angeles Nouvelle-Angleterre des années 1880-1890.

Alors qu'Anne et Marguerite se consacrent avec ardeur à assurer leur subsistance, faisant ainsi leur position à Lowell, Massachusetts, leur père Joseph Laurin, après avoir mis le feu à un hôtel et proféré des menaces de mort, est condamné à dix ans de criminal. Ses filles sont atterrées. Leur famille sera-t-elle un jour réunie à nouveau ? Endeuillée, Camille, l. a. cadette, demeurera à Colebrook jusqu'à los angeles mort d'Angelina, sa mère adoptive. Heureusement, le bonheur se présente à Anne sous les features d'un jeune journaliste. Marguerite, elle, voit sa nouvelle vie d'enseignante bouleversée par un amour interdit. Les conséquences de cette liaison secrète l'obligeront à quitter Lowell.

Show description

Read or Download Au bout de l'exil, Tome 2: Les méandres du destin PDF

Best Canadian Literature books

Three Day Road

Set in Canada and the battlefields of France and Belgium, Three-Day street is a captivating novel advised in the course of the eyes of Niska—a Canadian Oji-Cree girl residing off the land who's the final of a line of healers and diviners—and her nephew Xavier. on the urging of his buddy Elijah, a Cree boy raised in reserve faculties, Xavier joins the struggle attempt.

Dagmars Daughter

Mystical, seductive, and brimming with tune and magic, Dagmar's Daughter follows 3 generations of passionate girls. Norea emerges from the destitute Irish village of her formative years and stows herself on a boat sure for a distant island within the Gulf of St. Lawrence. Her daughter, Dagmar, is born with an uncanny skill to manage the elements, and Dagmar's daughter Nyssa is as musically wonderful as her father and as struck with wanderlust.

Some Great Thing

Submit 12 months word: First released March twenty sixth 2004
------------------------

In his hugely acclaimed debut novel, Colin McAdam depicts the fight among males excited about development a city's destiny: developer Jerry McGuinty, blue collar, do-it-yourself, a grasp craftsman, and Simon Struthers, a civil servant from a famous, prosperous historical past who shapes land-use coverage. Jerry has a blind spot for his alcoholic spouse, and Simon strikes among ladies, fed on through a frantic vacancy. while their tales start to intertwine, their lives and goals are set on a collision path. A richly saw tale of family members, category, love and the person contributions we make to the bigness of the realm, a few great point is a strong paintings from essentially the most fascinating voices of his generation.

From the alternate Paperback edition.

Literary Awards
John Llewellyn Rhys Prize Nominee (2004), Amazon. ca First Novel Award (2004)

When Alice Lay Down With Peter

While Alice Lay Down with Peter is a sweeping, magical novel that follows 4 generations of the McCormack kinfolk via greater than a century of Canadian heritage, because it unfolds at the flood plains of southern Manitoba. the tale of Alice and Peter McCormack and their progeny is an excellent, witty, and intimate epic that actually reminds us that existence tales not just comprise the main points of the prior, but in addition extend into the current and destiny, encompassing even more than the records of lifestyles and dying would appear to confess.

Additional info for Au bout de l'exil, Tome 2: Les méandres du destin

Show sample text content

Elle est malade ? — Écœurée, plutôt. — Bon, si tu ne veux rien me dire, ça te regarde. Ne compte plus sur moi pour te poser davantage de questions. Le silence, dans los angeles food, devint quasi intolerable. Pierre suspendit sa crémone et son bonnet de poil à l’un des crochets près de l. a. porte de l. a. delicacies et dénoua lentement les lacets de ses bottes de cuir avant d’aller déposer un baiser furtif sur l. a. joue de sa femme et los angeles tête duveteuse de son bébé. Il s’en allait porter sa valise à l’étage quand Anne éclata. — Dis-moi que tu m’aimes, Pierre, dis-moi que tu m’aimes… — Pour l’amour du ciel, veux-tu me dire ce qui se passe ? — C’est Rose-Marie. Oh ! pauvre, pauvre Rose-Marie ! — Elle est malade ou quoi ? Ou alors, l’un des enfants a european un accident ? Ah ! ne me dis pas qu’il est arrivé un malheur à Paul au cours d’un voyage d’affaires ! Anne bondit de sa chaise et posa le bébé presque brutalement sur los angeles desk. — Parlons-en des voyages d’affaires de Paul Boismenu ! C’est lui, c’est ce maudit Paul qui a fait encore des siennes ! Figure-toi donc que le cher monsieur entretient une maîtresse. Une maîtresse, le réalises-tu ? Un époux et père de trois enfants, si ç’a du bon sens ! Il faut le faire, quand même, hein ? Quel front ! Quelle bassesse ! Tu en savais quelque selected, toi ? — Moi ? Euh… l. a. jeune mère ne tenait plus en position devant l’air coupable de son mari qui se gardait bien d’ouvrir los angeles bouche. — Ne me dis pas, Pierre Forêt, que tu étais au courant et que tu n’as rien dit ! Ah ça, je ne le prends pas ! — Ça ne nous regarde pas, Anne. Ni toi ni moi. Je n’ai pas à juger ni à rapporter sur los angeles position publique les bons ou les mauvais comportements des autres. Paul et Rose-Marie me paraissent assez matures pour régler leurs problèmes eux-mêmes, tu ne penses pas ? — La position publique, los angeles position publique… Je ne suis pas los angeles position publique, moi ! Ah ! les hommes ! Tous des courailleux ! Dire que Rose-Marie reste sagement à l. a. maison pour élever leurs enfants en attendant le retour des interminables tournées de son dépravé de mari. Une maîtresse… je n’en reviens pas ! Et ça, c’est sans compter les filles qu’il a dû débaucher depuis qu’il a l’âge de forniquer, l’écœurant ! — Exagère pas, tout de même ! — Ah, j’exagère ? T’ai-je déjà raconté que ce cher Paul, déjà marié à Rose-Marie, a tenté de m’embrasser, les premiers temps où je travaillais à La-Par-botte ? — Ah oui ? Tu ne m’as jamais dit ça ! — À l’époque, j’ai pris ça pour un coincidence de parcours. Et puis je ne voulais pas détruire los angeles réputation du mari de Rose-Marie, ma grande amie. Mais je te jure que, cette fois-là, le cher monsieur n’est pas tombé sur l. a. bonne personne ! Je connaissais les règles du jeu, mon cousin Armand s’était chargé de me les enseigner bien avant Paul Boismenu. Un bonne baffe bien appliquée et le beau coq s’est excusé, crois-moi ! Et il n’a jamais récidivé. Le scélérat ne voulait pas, je feel, perdre l. a. bonne vendeuse qui faisait marcher son trade. Mais tenter d’abuser de Camille, par contre… Elle si naïve, si innocente. Ça, non !

Rated 4.20 of 5 – based on 50 votes