Download E-books La femme fragment PDF

Read Online or Download La femme fragment PDF

Best Canadian Literature books

Three Day Road

Set in Canada and the battlefields of France and Belgium, Three-Day street is a enthralling novel informed in the course of the eyes of Niska—a Canadian Oji-Cree lady dwelling off the land who's the final of a line of healers and diviners—and her nephew Xavier. on the urging of his pal Elijah, a Cree boy raised in reserve faculties, Xavier joins the warfare attempt.

Dagmars Daughter

Mystical, seductive, and brimming with track and magic, Dagmar's Daughter follows 3 generations of passionate girls. Norea emerges from the destitute Irish village of her adolescence and stows herself on a boat certain for a distant island within the Gulf of St. Lawrence. Her daughter, Dagmar, is born with an uncanny skill to manage the elements, and Dagmar's daughter Nyssa is as musically outstanding as her father and as struck with wanderlust.

Some Great Thing

Put up yr notice: First released March twenty sixth 2004
------------------------

In his hugely acclaimed debut novel, Colin McAdam depicts the fight among males keen on development a city's destiny: developer Jerry McGuinty, blue collar, homemade, a grasp craftsman, and Simon Struthers, a civil servant from a fashionable, prosperous historical past who shapes land-use coverage. Jerry has a blind spot for his alcoholic spouse, and Simon strikes among girls, ate up via a frantic vacancy. whilst their tales start to intertwine, their lives and objectives are set on a collision path. A richly saw tale of relations, category, love and the person contributions we make to the bigness of the area, a few good thing is a strong paintings from essentially the most interesting voices of his generation.

From the alternate Paperback edition.

Literary Awards
John Llewellyn Rhys Prize Nominee (2004), Amazon. ca First Novel Award (2004)

When Alice Lay Down With Peter

Whilst Alice Lay Down with Peter is a sweeping, magical novel that follows 4 generations of the McCormack family members via greater than a century of Canadian historical past, because it unfolds at the flood plains of southern Manitoba. the tale of Alice and Peter McCormack and their progeny is a wonderful, witty, and intimate epic that really reminds us that lifestyles tales not just comprise the main points of the earlier, but additionally extend into the current and destiny, encompassing even more than the information of lifestyles and demise would appear to confess.

Additional info for La femme fragment

Show sample text content

Je me surprenais à guetter par l. a. fenêtre pour voir si son vehicle ne remontait pas l’allée. Je soupirais en cuisinant mes potages. Mes amies me demandaient où j’avais los angeles tête. Je mettais ça sur le dos du changement d’âge, mais ça n’allait pas. Je n’avais le goût à rien. Même manger en leur compagnie me tapait sur les nerfs. Ça finit par fatiguer d’entendre toujours les mêmes jérémiades, les mêmes bobos, les mêmes histoires de régimes. Octobre s’était installé, les journées se faisaient plus fraîches. J’avais plein d’ouvrage à finir dans le jardin et dans los angeles maison, mais je passais mon temps à niaiser. Marc, lui, téléphonait régulièrement de l. a. Gaspésie. Il s’était fait une nouvelle amie. C’est pour dire, une n’attendait pas l’autre. Ça commençait à m’agacer. Je lui ai même dit qu’il pourrait peut-être se caser et me faire des petits-enfants. Ça n’avait pas été une bonne dialog. Il avait raccroché plutôt vite. À quoi ça sert de faire des enfants, s’il faut tout leur dire ? Pourraient-ils comprendre tout seuls qu’on aurait besoin des fois qu’ils cherchent eux aussi notre longueur d’onde ? Je suis allée voir mon médecin. Il n’a rien trouvé à dire, même pas sur mon poids. � C’est l’âge, trouvez-vous des occupations. Si vous dormez bien, y’a pas de quoi s’inquiéter. Ça va revenir avec le printemps. » Stupidités. Qu’en sait-il du printemps ? Et si je ne passais pas l’hiver ? Je me sentais fatiguée juste à penser qu’il allait falloir renouveler le contrat du déneigeur. Au bout du compte, j’ai téléphoné pour me confier à sa computer, vu qu’elle n’était pas là. � Allô Caroline, ma belle chouette. C’est Pauline. Ça fait longtemps que je n’ai pas ecu de tes nouvelles. Je m’inquiète. Fais-moi un p’tit coucou quand tu pourras… Y’a pas de presse. » Menteuse ! Elle a rappelé le soir même, un peu essoufflée, un peu contrite. On a jasé pendant deux heures. Sur un coup de tête, j’ai proposé un dîner avec Julien et Samuel, le dimanche suivant. Ça me donnerait l’occasion de les rencontrer enfin. C’était un peu comme lancer une bouée à l’eau. Si elle disait oui, je faisais vraiment partie de sa famille. Si elle disait non… peut-être que je me faisais des illusions. Elle n’a pas hésité. J’y ai mis du mien. Deux nouveaux hommes en même temps, dans une maison, c’est beaucoup. Le contraste entre les deux frappait. L’un plutôt froid, l’autre timide et un peu guindé. En fait, ils n’avaient en commun que leur taille et leur lien avec Caroline. Au début, ils étaient presque trop respectueux, ça m’a fait me sentir vieille. Puis ça s’est réchauffé. Au dessert, j’ai amené ma question : — Savez-vous, il y a quelque selected qui me chicote depuis un bout de temps. Ça concerne le magazine de Rachel… Caroline a reposé l. a. tasse qu’elle allait porter à ses lèvres : — C’est quoi, Pauline ? — Il me semble, je ne suis pas sûre… Bon, y’a pas cinquante manières de le dire. Est-ce qu’il faudrait aller le porter à l. a. police ? Samuel a porté los angeles major à sa bouche pour retenir son exclamation. Dans ses yeux, il y avait de l’horreur. Julien s’est étouffé dans son verre d’eau.

Rated 4.72 of 5 – based on 45 votes